Monsieur K. reprend du service

5:18 PM / Publié par Monsieur K. /

Ouais, bon, le bloc de marbre c'est pas encore ça (Cf. où nous nous sommes quittés).

Que d'aventures entretemps, que je ne me sens absolument pas le courage de vous relater ! Ça vous fait une belle jambe, je me doute. Donc, sur quoi m'attarder cette fois-ci ?

The Hype Machine

Introducing The Hype Machine. Cette jolie petite bête (j'aime beaucoup le logo) est un agrégateur qui observe un gros nombre de blogs musicaux d'un peu tous les genres, analyse leurs posts et linke directement sur les chansons mises à disposition des internautes, en streaming.

On y retrouve le plus souvent les dernières fuites d'albums à sortir, des remixes ou de l'indy, mais ça tombe bien parce que c'est parfaitement ce qu'on ne retrouve pas partout ailleurs. Et on peut aussi tomber sur une petite perle des 80's (Non, pas ça, ni ça. En tous cas pas encore.) ou un petit classique rebloggé pour le plaisir par un amateur.
Bref, c'est simple, joli, et ça relève de l'hygiène musicale. A force de choisir le contenu auquel on est exposé, le risque de tourner en rond dans ses références est plus que conséquent, au bout d'un moment. Un petit coup de temps en temps sur le site pour repérer un petit artiste ou un blog intéressant est donc recommandé par..hmm, pas grand monde. M'enfin voilà.
Ah, on note aussi l'intégration à Last.fm, qui permet d'activer le scrobbling (quel mot pourri, quand même) sur les chansons écoutées sur Hype Machine, car le petit programme de Last.fm ne marche pas sur l'écoute streaming. Je connais quelques sites qui feraient bien de prendre exemple. Et ça peut publier des infos sur Twitter, aussi.

Je vais en profiter pour intégrer le widget à droite. En attendant que je trouve le courage de faire le ménage. Ah, et j'ai vu que les twitters de L. se mettent à la place des miens. Je vais essayer de nettoyer ça aussi.

Sur ce...

Never gonna give you up
Never gonna let you down
Never gonna run around and desert you
Never gonna make you cry
Never gonna say goodbye
Never gonna tell a lie and hurt you
Rick "Rickroll'd" Astley - Never gonna give you up (1987)

Libellés : ,

1 commentaires:

Comment by Monsieur L on 3:44 PM

Te sens pas obligé de fixer le problème des twitters, j'aime assez que mes pensées envolées pourrissent ton blog =D

Enregistrer un commentaire