Monsieur K., la guerre, les copains et les dessins animés.

6:34 PM / Publié par Monsieur K. /

Pour ceux qui traînent ici depuis assez longtemps, mon et son posts précédents n'ont pas du vous surprendre. Vous saviez que nous sommes Anonymous. Les yamabushi de l'Interweb, les spartiates du lulz. Alors quand notre Légion part en guerre, il n'y a pas de choix à faire, on suit et on va contrer sec.

De toute façon, je comptais poster, suite à une conversation avec la Chrys. Et poster à propos de quelque chose de fondateur pour nous autres, à savoir les grands Dessins Animés (avec un D.A. majuscule). Ceux qui ont bercé notre prime jeunesse et que je forcerais mes chiards, quand j'aurais moltonné, à mater. J'en oublierais, peu importe.

Le premier, c'est le Roi des Disneys, evidemment. Le Roi Lion, comment faire plus overpwnant que ça ? J'ai rien à rajouter, putain. Simba, Scar ( <3 style="font-style: italic;">ça c'est une suite réussie.


Aladdin. 'nuff said. C'est comme le Roi Lion, c'est la base de la base. Et Robin Williams qui fait le génie, c'est du bloc. Comme le Roi Lion, le petit plus qui rend vraiment tout ultime, c'est les chansons Disneyennes de la grande époque.

Après, introducing l'oeuvre de Don Bluth. Dans le désordre le plus complet...

Le Secret de NIMH, avec Carradine dans le rôle du Grand-Duc, et qui m'a foutu la peur de ma vie pendant 2 ou 3 ans à chaque fois que je le voyais. Un film tout simplement sublime, bien que très sombre. Bluth à son plus haut.

Charlie mon héros. Ambiance clébards. Grand film là aussi. Comme pour la mort de Mufasa, j'ai été traumatisé par celle de Charlie.

Le Petit Dinosaure. Hé ouais, les aventures de Petits-Pieds, parce que ça aussi j'en ai soupé, chiard. On a beau comparer à Dinosaure (vous vous en souvenez ? Un des premiers Disneys en 3D), ben y'en a un qui est à l'épreuve du temps et pas l'autre.


Pour finir, La Bande à Picsou, le film : Le trésor de la lampe magique. Ouais, non à rallonge. Je sais même pas quels morceaux foutre en gras. Anyway, là aussi, du grand art. D'une parce que Picsou, c'est du très, très grand art (et ceux qui ont lu la Jeunesse de Picsou par Don Rosa savent de quoi je parle), de deux parce que, merde la bande à Picsou (ouh-ouh-ouh) quoi. Respect.

Votre Roi vous invite à la fête, soyez prêts ! - Eeek

Je finirais pas ce post sur un petit bout de chanson, ce coup-ci. Celle-là mérite de plus grands égards. Alors voilà.

Non, ce n'était pas le radeau
De la Méduse, ce bateau
Qu'on se le dise au fond des ports
Dise au fond des ports
Il naviguait en père peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s'app'lait les Copains d'abord
Les Copains d'abord

Ses fluctuat nec mergitur
C'était pas d'la littérature
N'en déplaise aux jeteurs de sort
Aux jeteurs de sort
Son capitaine et ses mat'lots
N'étaient pas des enfants d'salauds
Mais des amis franco de port
Des copains d'abord

C'étaient pas des amis de luxe
Des petits Castor et Pollux
Des gens de Sodome et Gomorrhe
Sodome et Gomorrhe
C'étaient pas des amis choisis
Par Montaigne et La Boétie
Sur le ventre ils se tapaient fort
Les copains d'abord

C'étaient pas des anges non plus
L'Évangile, ils l'avaient pas lu
Mais ils s'aimaient toutes voiles dehors
Toutes voiles dehors
Jean, Pierre, Paul et compagnie
C'était leur seule litanie
Leur credo, leur confiteor
Aux copains d'abord

Au moindre coup de Trafalgar
C'est l'amitié qui prenait l'quart
C'est elle qui leur montrait le nord
Leur montrait le nord
Et quand ils étaient en détresse
Qu'leurs bras lançaient des S.O.S.
On aurait dit des sémaphores
Les copains d'abord

Au rendez-vous des bons copains
Y avait pas souvent de lapins
Quand l'un d'entre eux manquait à bord
C'est qu'il était mort
Oui, mais jamais, au grand jamais
Son trou dans l'eau n'se refermait
Cent ans après, coquin de sort
Il manquait encore

Des bateaux j'en ai pris beaucoup
Mais le seul qui ait tenu le coup
Qui n'ait jamais viré de bord
Mais viré de bord
Naviguait en père peinard
Sur la grand-mare des canards
Et s'app'lait les Copains d'abord
Les Copains d'abord

Libellés : ,

5 commentaires:

Comment by Monsieur L. on 8:30 PM

You said it all.

Il n'y a que le Secret de NMH que j'ai pas vu.

Le petit dinosaure NOM DE ZEUS !!!! Ce truc........... ouin :( Que de souvenirs

Ca rajeuni tout ça.. avec une sorte de crampe façon je te pétrit le bide jusqu'a la nausé, recto



*fist*

Comment by Marinette on 9:28 PM

Et si jamais il y a des filles dans le tas, il faut rajouter Mulan, la Belle et la bête, la Belle au bois dormant, Cendrillon, La petite Sirène, Blanche Neige, Pocahontas
Et d'autres encore : Dumbo, Tarzan, la Belle et le Clochard, les Aristochats ...
Bref tous les DVDS de Disney que je garde précieusement en priant pour que Blue-Ray fasse un bide monstre :)

Comment by Tim on 12:19 AM

En l'occurence je pense pas que Pocahontas fasse partie de mes classics. Mais cela dit pour le Roi Lion et Aladdin je soutiens des 2mains et des 4pieds...

Trop bien \o/ merci m.K.

Comment by benj on 12:37 PM

Ouh yeah le petit dinosaure !
Sinon excusez moi mais LE LIVRE DE LA JUNGLE BOUDIOU !!!! La ptite sirène aussi avec henri salvador qui chantait le crabe =)

Amen, bande de vieux cons qu'on fini par être :(

Comment by Chrys on 6:45 PM

Vieux cons... tu l'as dit bouffi:p

+100 Marine pour la Belle et la Bête ça reste un des grands classiques:)

et MOnsieur L scandale de ne pas avoir vu Brisby et le secret de Nimh:) J t envoie une version divx as soon as I can:)

Enregistrer un commentaire