Communism : it's a party !

2:42 PM / Publié par Monsieur K. /

Plop.

Bon, vous savez lire, vous savez que c'est l'affiche du festival "Nuit Parisienne 2" qui se déroulait hier au POPB (à Bercy, quoi). Hé ben j'en reviens, et c'était de la bonne came.


Perso, j'suis pas un grand fan de Louise Attaque. M'ok, je connais les 2 ou 3 qu'on nous ressasse en boucle à la radio, mais c'est à peu près tout. Je suis d'abord venu pour Birdy Nam Nam, DJ Zebra et les Violent Femmes, dont un certain Arnaud me rabat les écoutantes depuis un bon moment déja.

D'ailleurs, c'par les Violent Femmes qu'on a commencé, dans la salle principale de Bercy (salle Robert Mitchum selon L-A) encore à moitié vide, et je suis carrément convaincu. Et je suis apparement pas le seul : le groupe à réussi à motiver tout le public, composé de français moyens (enfin, moyen sup', en fait. Ils venaient à un concert où y'avait Birdy Nam², quand même), avec une 'zique trippante aux accent de country. Les membres ont bien mis l'ambiance, ils ont joué Gone Daddy Gone (oui oui, celle que Gnarls Barkley a reprise), tout le monde était content, bref un bon début de soirée.

Ensuite, enchaînement en salle Peter Sellers (décidement, L-A remonte dans mon estime) pour Birdy Nam Nam. Show assez court (disons 45 min, par là), puisque les salles annexes devaient arreter à l'arriver de Louise-At', mais dans l'ensemble, du bon son et un bon délire. J'suis principalement venu pour eux, que j'ai déja loupé deux fois, et je regrette pas. Un des membres de notre joyeuse bande (bon, ok, on était trois) essuie un triste refus à sa demande en mariage et on s'en retourne en salle principale après être passé en douce voir Herman Düne (rien à voir avec le livre, et je suis pas sur de l'orthographe) de loin. On s'est posé dans les gradins à temps pour voir Louise Attaque...attaquer, justement, en attendant Zebra, et plutôt bonne surprise : si c'était pas le show de l'année, les LA se sont quand même bien débrouillé, et rendent mieux en live. On écoute avec plaisir les quelques "tubes" le temps de s'en griller une, enfin assis. Finalement, on décroche assez tôt sans vraiment avoir vu le Zèbre, le Gwen national n'ayant que moyennement digéré le bébé qu'il a mangé plus tôt. Ah, les jeunes... Un mal pour un bien en fait, sur le chemin du retour on trouve une pochette de weed par terre, dont on tope une partie (l'autre allant au mec juste devant nous, qui l'a ramassée).

Au final, bonne soirée, avec un petit after à la maison devant une binouze. Je me rattraperai sur une prochaine apparition de Birdy ou Zebra pour la prochaine sortie concert.

D'ailleurs, Nono, y'a Archive qui passe en concert en début d'année. J'ai pensé que ça t'intéresserait.

Now go to bed ! - Eeek

EDIT : Bizarre, l'image s'affiche en négatif. Remarque, ca rend pas trop mal... De toute façon, j'ai la flemme de corriger.

Libellés : ,

3 commentaires:

Comment by HK on 4:52 PM

Tiens je savais pas que tu connaissais les violent femmes, d'ailleurs je savais pas non plus que tu aimais tant Louise Attaque. J'ai déjà vu Tarmac en concert et je trouvais quand live ça rendais moins bien, enfin bref...

Comment by Monsieur K. on 10:53 PM

Hé si :). Mais je suis pas un GRAND fan de L-A, au demeurant.

Le clou de la soirée était surtout les Violent Femmes, et Birdy Nam²

Ninine on 8:21 PM

Nono c'est moi normalement !

Enregistrer un commentaire