Les plus courtes sont les meilleures.

8:13 PM / Publié par Monsieur K. /


kore ga mâ
tsui no sumika ka
yuki goshaku

Alors c'est donc ça
ma demeure pour la vie ?
cinq pieds de neige

Epitaphe du poête japonais Issa (1763 - 1827)


La rosée s'en va
n'ayant rien à faire avec - Eeek
un monde si bas

Libellés :

2 commentaires:

Comment by Gandi on 8:48 PM

"Les plus courtes sont les meilleures"
Tu confonds, c'est pas de la philo ça, c'est les paroles de réconfort de ta femme.

Comment by Monsieur K. on 8:55 PM

Va te faire mettre.

Enregistrer un commentaire